mercredi 28 février

Hard discount toujours!

Lidl, Plus, Netto... en Allemagne, le diktat des marques ne prend toujours pas.

Lequel d'entre nous ne préfère pas se faire une bonne tartine de Nutella, plutôt que de paumer son couteau dans un pot de je ne sais quelle "pâte-à-tartiner-cacaotée-noisettée"... En Allemagne, avec ce comportement, vous passez juste pour un enfant gâté.

Ici, je ne fais pas plus de deux minutes en vélo sans trouver un discounter. Qu'il s'agisse d'alimentation ou de vêtement (enfin là, c'est peut être une histoire de mode grunge), tous les prix sont cassés et il est hors de question pour un allemand d'acheter au prix fort... une question de mentalité qui se base sur une sorte d'achat malin, pour une qualité jugée identique aux produits de marque. Cela fait 40 ans que les chaînes sont implantées en Allemagne, et dans mon entourage, jeunes ou pas, tous estiment la présence de ces chaînes indispensable. Et pour cause: l'économie allemande -on le sait- est dans une mauvaise passe, et le pouvoir d'achat en prend pour son grade.

Les petits commerçants aussi par la même occasion. Les rares qui n'ont pas plié boutique sont mal en point. Après avoir fait un tour dans leur échopes, il n'y a pas photo. Pour parler de choses concrètes: une pomme Granny Smith de taille moyenne coûte 0,60 centimes contre la moitié de son prix chez "Plus". Il n'est pas dit que dans dix ans il reste ces même commerçants.

Pourtant dans cet engoûement général pour le "pas cher", on note un paradoxe. Qui dit Hard Discount, dit exclusion du Bio chéri des allemands, toutes générations confondues. Donc pour trouver des produits du terroir ou issus du commerce équitable, il faut aller ailleurs et surtout puiser dans le double fond de son porte-monnaie. Mais là, on fait vibrer la corde sensible de l'allemand.

A tantôt.

Posté par sabine31 à 17:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Hard discount toujours!

    harddiscounter=magasin de pauvres en France !

    Vu à Revel : un client de Ldle emporte des poches intermarché pour empaqueter ses produits achetés, afin que, sur le chemin de retour, personne ne sache qu'il a fait ses courses chez Ldle !!!!!!!!!
    Et bien voilà; chez nous faire ses courses dans ces magasins, c'est la méga honte....
    D'ailleurs, j'en connais d'autres qui sont persuadés que "ce n'est pas bon" (Salut Bruno, si tu lis le carnet de Sabine...)

    Posté par mam, mardi 06 mars à 21:35 | | Répondre
  • alors,

    l'as-tu vu ? Comment est-elle de près ?

    Posté par fan_de_sego, mercredi 07 mars à 00:25 | | Répondre
  • c'est devenu...

    plutôt tendance les hard-discounters. Les bobos raffolent de ça ! D'ailleurs, le discount rejoint tout doucement le milieu de gamme étant victime de son succés. Va falloir se rabattre sur le potager de mémé!

    http://www.lefigaro.fr/Conso/20070209.WWW000000443_les_produits_de_consommation_qui_ont_le_plus_grimpe_en_.html

    Posté par sinon, mercredi 07 mars à 00:29 | | Répondre
  • Elle est juste belle. Mais on était déjà au courant.

    Posté par pas_fan_de_sego, mercredi 07 mars à 09:13 | | Répondre
  • C'est hyper intéressant l'article du Fig. Est ce que cette montée des prix discount s'étend aussi en Allemagne...? Ca, je sais pas.

    Posté par Sab, mercredi 07 mars à 09:19 | | Répondre
  • sac inter

    Salut c'est Jean-Louis, ca me fait juste kiffer de laisser un commentaire!
    Vive les Lidl, les Penny, les Aldi mais bon dès fois c'est cool d'aller chercher la top qualité quand on veut changer de l'ordinaire dans les Extras, les Real, les Wall-Mart, les Carouff, les Leclerc et le s Géant!
    A+, JL

    Posté par Jean-Louis, dimanche 11 mars à 16:59 | | Répondre
Nouveau commentaire